Régime sans gluten et lactose : que faut-il modifier dans son alimentation ?

Régime sans gluten et lactose : que faut-il modifier dans son alimentation ?

En France, culturellement, les aliments à base de produits laitiers comme le fromage constituent un socle alimentaire de nombreux foyers. Cependant, il arrive que parfois, certaines personnes fassent une intolérance au lait et à ses dérivés. D'autres personnes sont intolérantes au gluten contenu dans certaines céréales. Pour ces personnes, une alimentation sans gluten et lactose est donc nécessaire. Fort heureusement, des recettes sans gluten et sans lactose sont possibles afin de rendre leur vie quotidienne plus agréable.

Comment se caractérise l'intolérance au gluten ?

L'intolérance au gluten, aussi appelée maladie cœliaque, se manifeste chez les personnes qui sont intolérantes à certaines céréales présentes dans le seigle, la farine, les pâtes, etc. Elle peut provoquer chez les personnes qui y sont sujettes :

  • Des diarrhées,
  • Des vomissements,
  • Des douleurs intestinales,
  • Des sensations d'inconfort au niveau digestif,
  • Et occasionnellement même une perte d'appétit.

Par ailleurs, outre les troubles digestifs, les conséquences sur la santé d'une personne atteinte d'une allergie au gluten peuvent être nombreuses. Les effets ressentis peuvent se manifester sous la forme :

  • D'une fatigue chronique,
  • D'une perte de poids anormale,
  • D'un manque de certaines vitamines.

Pour les cas les plus graves, une intolérance au gluten peut conduire à :

  • Une ostéoporose,
  • Une stérilité,
  • Une infection touchant les nerfs,
  • Ou encore des aphtes.

Pour combattre cette intolérance, un régime sans gluten doit alors être respecté afin de retrouver un confort de vie. Il convient de manger différemment en adaptant ses habitudes et en sélectionnant des aliments comme les légumes, le riz ou les viandes grillées.

Comment se caractérise l'intolérance au lactose ?

L'intolérance au lait et aux produits laitiers se caractérise par des troubles digestifs qui provoquent une sensation d'inconfort au niveau de l'estomac. Des troubles digestifs apparaissent. Ces problèmes sont dus à l'indigestion du sucre présent dans le lait et ses produits dérivés. La lactase ne parvient pas à transformer le lactose qui fermente dans l'intestin.

Pourquoi adopter un régime sans gluten et lactose ?

Adopter un régime sans gluten et lactose est parfois nécessaire pour se sentir mieux. En effet, certaines personnes sont intolérantes au gluten et au lactose et il leur est donc recommandé d'adapter leur alimentation en conséquence. Le gluten est une protéine présente dans certaines céréales (blé, orge, seigle) et qui peut provoquer une maladie appelée maladie de cœliaque. Le lactose, comme son nom l'indique, est présent dans les produits à base de lait comme le fromage ou les yaourts.

Comment adapter des recettes au sans gluten et sans lactose ?

Pour adapter les recettes afin qu'elles soient sans gluten et sans lactose, il suffit d'adapter son alimentation en tenant compte de la composition des aliments. Un rééquilibrage alimentaire est nécessaire pour trouver la meilleure façon de mettre en place un régime sans gluten et lactose. Une alimentation à base de protéines animales est recommandée (viande, œufs, poisson, coquillages), la sélection d'un pain sans gluten est également possible. Contre l'intolérance au lactose, il est conseillé de prendre des dérivés à base de soja.

Comment mettre en place un régime sans gluten ?

Il faut savoir que les personnes intolérantes au gluten ne sont pas les seules qui adoptent un régime sans gluten. En effet, bon nombre de personnes font le choix de ne plus consommer de gluten pour se sentir mieux ou par conviction. Cependant, mettre en place un régime sans gluten n'est pas si facile que cela, puisqu'une grande quantité de produits en contiennent. Le mode de consommation doit par ailleurs être repensé, car les habitudes alimentaires sont tenaces. Charcuteries, farine de blé, pâtisseries, pain, plats préparés contiennent du gluten. Il convient donc de bien analyser la composition des produits pour préparer des recettes de cuisine adaptées. Certains aliments peuvent être privilégiés comme les légumes. Se tourner vers un régime sans gluten, c'est faire le choix d'une nourriture plus saine qui demande des sacrifices, mais qui conduit à un bien-être général et à une meilleure santé. Certes, cela demande une certaine discipline organisationnelle, mais dont les retombées sont intéressantes. Afin de remplacer les céréales, des substituts comme le riz, le quinoa, le sarrasin ou le maïs peuvent être utilisés pour élaborer des farines ou des semoules, afin de réaliser des gâteaux, des pâtes ou du pain. Bien sûr, ils peuvent également être mangés cuisinés.