Quel rapport entre l'huile d'olive et l'ulcère d'estomac ?

Quel rapport entre l'huile d'olive et l'ulcère d'estomac ?

Conçue à partir de la matière grasse végétale des olives, l’huile d’olive est un produit de prédilection en cuisine. Elle est également très efficace en tant que soin capillaire et pour les soins du visage. L’ulcère gastrique, pour sa part, est une blessure au niveau de la muqueuse de l’estomac. Parfois localisée sur la partie supérieure de l’intestin grêle, cette maladie peut se manifester de différentes manières. Douleurs épigastriques, nausées, vomissements, dyspepsie, brûlure d’estomac, sensation de faim, trouble digestif, saignements ou hémorragie digestive, les signes varient d’une personne à une autre. Il en est de même pour le traitement. Néanmoins, il s’avère que le bienfait de l’huile d’olive permet de traiter ou de soulager l’ulcère.

Qu'est-ce qui aggrave un ulcère ?

L’ulcère résulte de divers facteurs. La présence d’une bactérie nommée Helicobacter Pylori dans le tube digestif, la prise excessive d’antiagrégants plaquettaires, la présence d’une tumeur gastrinome, l’alcoolisme, le tabagisme ainsi que le stress et l’anxiété en sont généralement les causes. Cette pathologie peut toutefois être aggravée sous l’effet d’anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) comme l’aspirine et l’âge. Elle risque donc d’évoluer jusqu’à la perforation de l’estomac, au cancer de l’estomac et à une hémorragie digestive.

La relation entre l'alimentation et les ulcères

L’alimentation peut avoir des impacts sur l’évolution de la pathologie, notamment s’il s’agit d’un ulcère gastro-duodénal. La prise alimentaire peut également contribuer au soulagement des douleurs parce qu’elle limite le contact entre la blessure et l’acide gastrique. Ainsi, en cas d’ulcère de l’estomac, quoi manger ? Les aliments riches en fibres comme les fruits (pomme, poire, banane) et les légumes sont à privilégier. Ils ont la capacité de protéger la muqueuse gastrique.

Les aliments riches en vitamine A pour la réduction des lésions, les produits laitiers faibles en gras pour neutraliser l’acidité, les aliments riches en zinc pour favoriser la cicatrisation et le miel en vue de ses vertus antibactériennes et anti-inflammatoires sont aussi recommandés. Il faut, néanmoins, éviter les aliments trop acides y compris le vinaigre de cidre et les épices.

Qu'est-ce qui aggrave un ulcère ?

Est-ce que l'huile d'olive est bonne pour l'estomac ?

Sa consommation aide à soulager l’ulcère de l’estomac. Ceci est dû à ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. D’ailleurs, deux études ont montré l’efficacité de l’huile d’olive sur l’ulcère de l’estomac, que ce soit au niveau de la prévention de la pathologie ou la protection de la muqueuse gastrique. Il s’agit de l’étude de 2015 publiée par Alimentary Pharmacology & Therapeutics et l’étude de 2019 publiée par Nutrients.

L'huile d'olive, un remède naturel pour l'ulcère d'estomac

Les vertus anti-inflammatoires de cette huile favorisent avant tout la cicatrisation. Étant riche en vitamines E et en antioxydants, elle est également efficace pour protéger la muqueuse gastrique. Cette protection est en plus favorisée par la présence d’acide oléique dans le produit. Ce qui aide dans la formation d’une couche protectrice pour ladite muqueuse gastrique de sorte à limiter l’effet de l’acidité. Pour ce faire, une utilisation en cuisine de cette huile s’avère être la plus appropriée.

Est-ce que l'huile d'olive est bonne pour l'estomac ?

Comment consommer de l'huile d'olive pour traiter un ulcère d'estomac ?

Une utilisation modérée est en premier lieu recommandée pour traiter la pathologie. La meilleure façon de la consommer est de l’ajouter au repas ainsi qu’à vos différentes recettes. Vous pouvez par exemple l’utiliser pour assaisonner votre salade ou vos légumes, pour mariner la viande, le poulet ou le poisson, lors d’une cuisson légère à la poêle, dans la préparation d’une vinaigrette, mélangé à des herbes et de l’ail pour des trempettes ou lors d’une cuisson à la vapeur.

Incorporer l'huile d'olive dans votre régime alimentaire quotidien

Il existe différentes manières d’intégrer ces huiles dans votre alimentation quotidienne. Vous pouvez l’utiliser pour la cuisson de votre viande ou pour préparer vos légumes. Il est même possible de s’en servir si vous décidez de préparer de la salade à la place des légumes ou de la viande. Cet ingrédient peut être omniprésent en cuisine et dans toutes les techniques de cuisson.

Légumes rôtis à l’huile d’olive

Ingrédients
  • Variétés de légumes (carottes, tomates, courgettes, …)
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à c-à-s d’huile d’olive extra-vierge de préférence
  • Sel
  • 1 c-à-c d’herbes séchées (thym, romarin, origan…)
Préparation
  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Laver, éplucher et découper les légumes en rondelles ou en morceaux.
  • Mélanger les légumes crus à l’huile d’olive, l’ail émincé et le sel.
  • Étaler les légumes bien enrobés et assaisonnés sur une plaque de cuisson.
  • Recouvrir le tout avec du papier sulfurisé.
  • Faire cuire pendant 20 minutes au four.
  • Remuer à mi-cuisson.
  • Remettre au four pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce que les légumes soient tendres et dorés.

Poulet mariné à l’huile d’olive

Ingrédients
  • 4 morceaux de blanc de poulet ou cuisse de poulet sans peau
  • 2 gousses d’ail
  • ¼ tasse d’huile d’olive extra-vierge de préférence
  • Sel
  • 1 c-à-c d’herbes sèches
Préparation
  • Mélanger l’huile, l’ail émincé, le sel, le jus de citron et les herbes séchées dans un bol.
  • Verser la marinade sur le poulet et veiller à bien l’enrober.
  • Recouvrir et laisser poser au réfrigérateur pendant une ou deux heures.
  • Préchauffer le gril à feu moyen.
  • Égoutter le poulet.
  • Griller pendant 6 à 10 minutes chaque côté.

Vinaigrette à l’huile d’olive

Ingrédients
  • 3 c-à-s d’huile d’olive extra-vierge de préférence
  • 1 c-à-c de citron
  • 1 c-à-s de vinaigre balsamique
  • 1 c-à-c de miel
  • 1 gousse d’ail haché
  • 1 c-à-c d’herbes fraîches hachées
  • Sel
Préparation

Il suffit de mélanger tous les ingrédients dans un bol jusqu’à l’obtention d’un mélange. Pensez à y goûter et à ajuster son assaisonnement si besoin avant de la verser sur la salade.

La quantité ainsi que la fréquence de la consommation dépendent des préférences, de l’âge et de la santé de la personne concernée. Néanmoins, la recommandation générale est de 2 à 4 c-à-s par jour. Ce qui équivaut à 30 à 60 ml. Bien qu’elle ait des qualités vertueuses pour traiter et soulager la maladie, il est toujours conseillé de l’utiliser avec modération et d’éviter une consommation excessive.

L’huile d’olive dispose de propriétés anti-inflammatoires et d'antioxydants lui permettant de soulager, voire de traiter l’ulcère. Elle peut servir directement à la cuisson des aliments, à leur assaisonnement ou tout simplement à leur préparation. Son utilisation peut tout à fait vous aider à limiter les dégâts causés par la maladie. Toutefois, il est important de consulter préalablement un professionnel avant de débuter quelconque traitement et pour commencer un nouveau régime alimentaire.

A propos
D'autres astuces et techniques de cuisine à découvrir :
Petit déjeuner sans lactose : des recettes pour se faire plaisir au réveil
Aliments faciles à digérer
Petit déjeuner sans lactose : des recettes pour se faire plaisir au réveil
Allergie au poisson, les causes et les solutions ?
Aliments faciles à digérer
Allergie au poisson, les causes et les solutions ?
Farine de fève : recette de pain sans gluten !
Aliments faciles à digérer
Farine de fève : recette de pain sans gluten !
Allergie aux noisettes : symptômes, quels aliments éviter ?
Aliments faciles à digérer
Allergie aux noisettes : symptômes, quels aliments éviter ?