Découverte du pain petit épeautre : une alternative savoureuse

Découverte du pain petit épeautre : une alternative savoureuse

Le pain petit épeautre est fabriqué à partir de farine de petit épeautre, une céréale ancienne connue pour son goût de noisette. Il est souvent préparé avec du levain, ce qui lui confère une texture et une saveur distinctes. On peut également y ajouter d'autres ingrédients pour varier les saveurs.

Quelle est la différence entre l'épeautre et le petit épeautre ?

L'épeautre et le petit épeautre sont deux céréales distinctes avec des différences botaniques et nutritionnelles notables. Voici les caractéristiques de chacune en détails.

Les différences botaniques

  • Épeautre (Triticum spelta) : aussi connu sous le nom de grand épeautre, il est apparenté au blé tendre et est cultivé principalement dans le nord de l'Europe. Il est plus facile à produire que le petit épeautre avec un rendement supérieur.
  • Petit épeautre (Triticum monococcum) : également appelé engrain, c'est un blé très ancien qui demande peu d'eau et ne supporte pas les engrais. Il est cultivé en France, en Provence et dans les Alpes. Son rendement est plus faible et il nécessite un long travail de décorticage.

Comparaison des valeurs nutritionnelles

Épeautre : il est riche en protéines, fer, phosphore, manganèse et vitamine B3. Sa farine s'utilise comme une farine normale pour la fabrication du pain, des gâteaux et d'autres viennoiseries.

  • Protéines : 5,6 g
  • Fibres : 4 g
  • Fer : 1,7 mg
  • Manganèse : 1,1 mg
  • Vitamine B3 : 2,6 g
  • Phosphore : 150 mg
  • Calories : 130
  • Lipides : 0,9 g
  • Glucides : 27,1 g

Petit épeautre : il contient les huit acides aminés essentiels, ce qui en fait une source de protéine végétale particulièrement intéressante. Il est également riche en calcium, phosphore et magnésium.

  • Protéines : 12,9 g
  • Fibres : 10,3 g
  • Magnésium : 120 mg
  • Lipides : 3,5 g
  • Valeur énergétique : 375 kcal
  • Phosphore : 440 mg
  • Glucides : 72,7 g
  • Calcium : 100 mg

Le petit épeautre, une céréale ancienne aux multiples atouts.

C'est une céréale ancienne qui offre de nombreux avantages, tant sur le plan nutritionnel que culinaire. Voici un aperçu de ses multiples atouts :

  • Il est l'une des premières céréales domestiquées par l'homme et a été un aliment de base dans de nombreuses cultures à travers les âges.
  • C'est une céréale reconnue pour sa haute digestibilité, ce qui la rend particulièrement intéressante pour les personnes ayant des sensibilités alimentaires.
  • Sa saveur rustique et sa texture fondante sont très appréciées des gourmets.
  • Il bénéficie d'une appellation protégée, ce qui témoigne de sa qualité et de son importance dans le patrimoine agricole local.

Quelle est la différence entre l'épeautre et le petit épeautre ?

Est-ce que le pain de petit épeautre contient du gluten ?

Oui, il contient du gluten, mais en quantité moindre par rapport à d'autres céréales. Sa teneur est d'environ 7 à 8 g pour 100 g, ce qui est inférieur au blé tendre qui contient entre 8 et 14 g pour 100 g.

Le pain petit épeautre, une alternative pour les sensibles au gluten.

Il est souvent considéré comme étant mieux assimilé, notamment pour les personnes hypersensibles au gliadine. Cela est dû à la structure de ses protéines qui sont différentes et moins agressives. De plus, il contient des fibres qui facilitent la digestion et favorisent le sentiment de satiété.

Cependant, il est important de noter qu'il n'est pas adapté aux personnes atteintes de la maladie cœliaque, car il contient toujours du gliadine.

Quelle est la recette traditionnelle du pain au petit épeautre ?

Voici ma recette inratable :

Ingrédients :

  • 500 g de farine de petit épeautre complète
  • 35 cl d'eau de source ou osmosée
  • 1 sachet de levure de boulanger (5 g)
  • 1 cuillère à café bombée de sel gris ou fleur de sel
  • 1 pincée de sucre blond non raffiné

Le levain :

  1. Prélevez 50 g de farine et mélangez-la avec la levure et 10 cl d'eau tiède.
  2. Laissez fermenter pendant 30 minutes jusqu'à ce que le mélange mousse et double de volume.

La première levée :

  1. Ajoutez le sel et le sucre à la farine restante et mélangez bien.
  2. Incorporez le levain préparé et pétrissez jusqu'à homogénéisation.
  3. Ajoutez progressivement le reste de l'eau et pétrissez jusqu'à obtenir un mélange homogène et légèrement collant.
  4. Farinez légèrement, formez une boule, couvrez d'un torchon et laissez lever pendant 1 heure jusqu'à ce que le volume double.

Façonnage et deuxième levée :

  1. Farinez à nouveau, dégazez-la en la travaillant pour faire échapper le gaz.
  2. Placez dans un moule à pâtisserie préalablement huilé et fariné.
  3. Couvrez et laissez lever pendant plusieurs heures (3 heures) jusqu'à ce que le volume double.

Mise au four :

  1. Préchauffez le four à 250 °C.
  2. Enfournez pendant 30 minutes.
  3. Pour une croûte plus épaisse, ajoutez de la vapeur en versant un verre d'eau sur la lèche-frites en début de cuisson.
  4. Démoulez le pain à mi-cuisson pour qu'il soit cuit uniformément.

Quelle est la recette traditionnelle du pain au petit épeautre ?

Comment conserver correctement un pain au petit épeautre fait maison ?

Pour sa conservation et pour maintenir sa fraîcheur, voici nos conseils et astuces :

  • Refroidissement : laissez le pain refroidir complètement à température ambiante avant de le ranger.
  • Stockage : conservez dans un sac en papier enveloppé dans un tissu en coton ou dans une boîte à pain hermétique.
  • Éviter le plastique : les sacs en plastique peuvent retenir l'humidité et accélérer le rassissement.
  • Congélation : pour une conservation à long terme, vous pouvez le congeler. Emballez-le hermétiquement et il pourra se conserver jusqu'à 3 mois.

À noter : il peut se conserver frais pendant 2 à 3 jours s'il est bien emballé et conservé dans un endroit sec.

Nous vous encourageons vivement à essayer la recette du pain au petit épeautre à la maison. C'est une excellente occasion de mettre la main à la pâte et de créer quelque chose de délicieux et bio. La cuisson maison vous permet de contrôler les ingrédients et d'assurer que votre pain est de la plus haute qualité.

En plus de la recette classique, il existe d'autres recettes alternatives alimentaires saines qui peuvent enrichir votre alimentation. Des pains sans blé aux options à faible teneur en gliadine, les possibilités sont infinies. Utilisez un moule adapté pour donner la forme désirée et surveillez-le dans le four pour obtenir une mie parfaite. L'exploration de ces alternatives peut être une aventure culinaire enrichissante et un pas vers un mode de vie plus sain. Alors à vos farines et pétrissez !

A propos
D'autres astuces et techniques de cuisine à découvrir :
Pétrir la pâte à pain : faut-il le faire à la main ou avec un robot ?
Boulangerie et patisserie
Pétrir la pâte à pain : faut-il le faire à la main ou avec un robot ?
Découverte du cannoli sicilien : un délice de la pâtisserie italienne
Boulangerie et patisserie
Découverte du cannoli sicilien : un délice de la pâtisserie italienne
Découvrez la délicieuse recette des cookies à la pomme
Boulangerie et patisserie
Découvrez la délicieuse recette des cookies à la pomme
Recette éclair à la vanille : comment faire ?
Boulangerie et patisserie
Recette éclair à la vanille : comment faire ?