Quelles sont les différentes intolérances alimentaires ?

Quelles sont les différentes intolérances alimentaires ?

L'alimentation est la principale source énergétique du corps humain. Un apport quotidien des différents groupes d'aliments est nécessaire à une nutrition optimale. Cependant, de nombreuses personnes souffrent d'intolérances alimentaires qui rendent difficile le maintien d'un régime alimentaire équilibré sur le plan nutritionnel. Il n'est pas rare qu'après la consommation d'une catégorie d'aliments, que nous ressentons des symptômes très désagréables. Nous parlerons dans cet article, des principales intolérances alimentaires et des symptômes qui leur sont associés.

Comment savoir si vous faites une intolérance alimentaire ?

Quand vous ressentez les symptômes ci-après, chaque fois que vous prenez un aliment donné, il est fort probable que vous souffrez d'une intolérance alimentaire : nausée, douleur d'estomac, vomissements, brûlures dans le tube digestif, diarrhée, maux de tête, irritations, nervosité, ballonnements suite à une accumulation de gaz, crampes, etc. Pour faire le test soi-même, il est recommandé de tenir un journal alimentaire en notant ce que vous mangez et quand vous ressentez les symptômes, afin de rechercher les facteurs communs de l'allergie.

Quelle est la cause d'une intolérance alimentaire ?

Une intolérance alimentaire peut avoir comme cause, une :

  1. incapacité de votre organisme à digérer certaines protéines, en raison d'une absence des enzymes nécessaires : on parle d'intolérance ou d'allergie au lactose et au gluten ;
  2. intolérance à certains ingrédients chimiques ajoutés aux aliments pour colorer, rehausser le goût ou conserver – le glutamate monosodique par exemple – ;
  3. intolérance aux sulfites sécrétés naturellement par les vins ou ajoutés pour empêcher la croissance de moisissures.

En outre, une allergie alimentaire peut provenir d'une incapacité d'assimilation du gluten.

Les différents types d'intolérance alimentaires

Les intolérances et allergies d'aliment comprennent celles aux produits laitiers, au café et aux divers additifs alimentaires.

Intolérance aux produits laitiers

Les intolérances alimentaires vis-à-vis des produits laitiers sont parmi les plus identifiées et diagnostiquées chez les personnes qui soupçonnent ce genre de trouble dans leur vie quotidienne. Concrètement, qu'est-ce qu'une allergie aux produits laitiers ? On parle d'allergie aux produits laitiers en se référant principalement à l'intolérance gluten et lactose. En fait, le lactose est une molécule alimentaire de disaccharide qui, grâce à la lactase, se décompose pour faciliter la digestion. Dans le cas où la lactase n'a pas l'effet escompté, il y a une tendance d'indigestion du lactose, produisant des allergies de nature désagréable et gênante tels que des flatulences et des crampes d'estomac. Les fortes concentrations de lactose se retrouvent dans les aliments tels sur le yaourt, le fromage blanc, les boissons lactées aromatisées, les crèmes et desserts lactés, etc.

Intolérance au café

Lorsqu'on consomme de la caféine en quantité suffisante tout au long de la journée, l'alcaloïde naturel qu'elle contient n’a pas l'effet systématique de fonctionner comme un stimulant. Ce qui peut engendrer, à travers le café, le développement d'une forme d'allergie alimentaire, avec des symptômes parfois assez difficiles à contrôler : irritabilité, insomnie, faiblesse du système immunitaire, augmentation de la diurèse et accélération du rythme cardiaque.

Intolérance au fructose

Le fructose est un glucide principalement ingéré sous forme de saccharose, qui se retrouve dans les fruits, les légumes, les jus, les aliments pour diabétiques et certains médicaments – en particulier les sirops –. L'intolérance d'aliment au fructose est de son côté, une affection génétique manifestée par une malabsorption du fructose. Cette intolérance induit un tableau clinique similaire à la galactosémie, avec vomissements, hypoglycémie, convulsions, diarrhée, voire ictère, hépatomégalie et attaque rénale dans les cas graves. Les symptomes sont généralement plus graves chez les plus jeunes – décès –. Le traitement de l'intolérance génétique au fructose commence par l'exclusion de tous les aliments contenant du fructose et responsables de la réaction allergique, la prise régulière de glucose en intraveineuse et sous forme de médicaments.

Intolérance aux additifs alimentaires

L'industrie alimentaire regorge de nombreux additifs alimentaires, créant des intolerances et allergies. Parmi les plus touchés du doigt par les médecins, on peut citer :

  • les nitrates : utilisés pour le traitement d'aliments tels que la viande, ils garantissent souvent une conservation utile dans le temps ;
  • les antioxydants : ce sont des additifs alimentaires employés pour contrer le processus naturel d'oxydation des aliments, afin d'éviter leur dégradation ;
  • les colorants : ce sont des additifs utilisés pour donner une certaine coloration à certains aliments pour les rendre attractifs. De nombreuses boissons – sirops, vins, jus divers – commercialisées en Europe sont traitées avec du colorant.

Bien qu'encore à l'étude, les allergies liées aux additifs alimentaires sont suspectées d'un grand nombre de problèmes digestifs, dont certains sont assez graves.